Mes parents m'ont sollicitée pour coudre leurs tenues pour le mariage d'un de leurs amis. Les couleurs fortement recommandées étaient le gris et le vieux rose.

 

Aujourd'hui, je vous présente celle de ma maman. Les tissus ont été achetés depuis début mai, chez nos dealers habituels !

On a longtemps hésité sur le modèle, mais on a fini par trancher : il s'agit de la robe Jade de Louis Antoinette. C'est la première fois que je couds un patron de cette marque, réputée pour leur sérieux et leur humour.

Ma maman n'ayant pas la stature standard des mannequins de Louis Antoinette, j'ai fait une toile rapide pour le haut, afin de valider la taille, le placement des pinces et la hauteur du buste. J'ai bien fait ! J'ai du remonter les épaules de 1.5 cm et le décolleté de 1 cm, et j'ai enlevé 1 cm sur la couture de taille. Mais cela est du à sa taille. Sinon le tableau des mesures est parfaitement juste. J'ai coupé un 40 à la poitrine ramené à un 38 aux hanches et rien à redire là-dessus.

 

J'ai trouvé le livret explicatif bien fait et relativement complet (je l'ai lu par pure curiosité mais si vous avez l'habitude, vous pouvez vous en passer). Je pense qu'une débutante pourrait se lancer sans trop de crainte. Le petit plus de la marque c'est la fameuse étiquette "crée par moi" à coudre sur votre oeuvre !

 

A la base, la robe se borde de parementures, mais j'ai choisi de doubler entièrement le haut pour une plus belle finition, le tissu étant très souple et pas très épais. C'était la première fois que je doublais un haut "trois trous" et je m'en faisais une montagne. Au final, si on est méticuleux et attentif, ça se fait aisément une fois qu'on a compris le truc. Le tissu étant fragile, j'ai utilisé une pattemouille pour le repassage. La bande dans le dos est prise en sandwich entre les deux épaisseurs, et non pas cousue en dernier par-dessus les parementures.

J'ai ajouté une ceinture décorative avec un noeud plat, et maman a adoré le rendu !

Pour la jupe, j'ai fait des coutures anglaises et l'ourlet avec un biais rapporté.

J'ai finalisé la robe avec un bouton métal sur le noeud et 3 petits boutons strass cousus sur le décolleté.

 

J'aime beaucoup cette petite robe, qui fait très Charleston. Maman est contente de sa tenue et c'est le principal !

 

 

IMG_1757

IMG_1758

IMG_1760IMG_1759

IMG_1761

 

 

Et le prochain article sera  celle du paternel !

A très vite !

 

 

Cahier technique :

- Robe Jade, de Louis Antoinette

- taille 40 à la poitrine et 38 aux hanches

 

Modifications apportées :

- haut entièrement doublé et raccourci de 1cm

- ajout d'une ceinture et d'un noeud décoratif

- bande du dos (avec ajout d'un passepoil plat) prise en sandwich entre le tissu et la doublure

- marge de couture des bretelles de 2.5cm au lieu de 1cm

- coutures anglaises sur la jupe

 

Fournitures :

- microfibre "vieux rose", Actuel décor, Banian Tissus, St Pierre, Réunion

- coton gris, atelier-mercerie Troipom, St Pierre, Réunion

- Tissu synthétique imprimé rose et gris, Inde, offert par Virginie

- pressions kam, Ar Brinic

- boutons et strass à coudre, Atelier-Mercerie Troipom, St Pierre, Réuniont