Nath ' N ' Style

24 septembre 2017

Duo éclatant

 

 

Aujourd'hui, c'est couture pour fillettes ! Non, non, rassurez-vous je n'ai rien à vous annoncer, c'est juste que mes nièces sont venues en vacances cet hiver (enfin pour nous !) et que j'ai eu envie de leur coudre des robes.

 

Le cahier des charges était assez simple : deux fillettes qui aiment les princesses, du bleu pour la Petite et du rose pour la grande. 

J'ai longtemps hésité pour les modèles, ne sachant pas trop s'il fallait en faire deux bien distinctes. J'ai fouillé dans tous mes Ottobre, mais je n'arrivais pas à faire mon choix. Au dernier moment, je me suis décidée pour une valeur sûre chez les fillettes de cette tranche d'âge : une vraie robe qui tourne. Et comme je n'étais pas certaine des tailles, j'ai opté pour un modèle qui se noue aux épaules ce qui rend la robe un minimum réglable ! 

J'ai donc jeté mon dévolu sur la robe Eclatante du livre Créations à coudre pour l'été de Her Little World. La robe n'a rien de compliqué en soi, elle est un peu gourmande en tissu, mais tout se monte facilement. J'ai juste amélioré les finitions en masquant la couture intérieure avec du biais. Les ourlets sont terminés avec du biais rapporté, et j'y ai glissé quelques rubans et autres pressions. Et j'ai aussi cousu des boutons sur le devant de la robe pour qu'elles puissent reconnaitre plus facilement le devant du dos.

Faite en 6 ans pour la petite, j'ai choisi un assortiment de différents tissus bleu et blanc. Pour la grande, je l'ai cousue en 10 ans dans les mêmes tissus mais en rose et blanc !

 

Les robes ont beaucoup plu aux demoiselles qui ne les ont plus quittées le reste du séjour, et on me glisse à l'oreille qu'il y en a même une qui a dormi avec la sienne ! 

Je suis super contente qu'elles aient aimé leur cadeau, pour moi c'était le principal !

 

 

 

IMG_2477

IMG_2478

IMG_2492

IMG_2479

IMG_2480

IMG_2494

IMG_2481

IMG_2482

IMG_2483

 

 

 

IMG_2484

IMG_2485

IMG_2493

IMG_2486

IMG_2487

IMG_2495

IMG_2488

IMG_2489

IMG_2490

 

 

Ah une robe qui tourne vraiment bien, c'est le graal de toute petite fille ! Et une qui tourne sur 3 étages, c'est juste le jackpot !

 

 

 

Cahier technique :

- robe Eclatante, livre Créations à coudre pour l'Eté de Her Little World

- tailles 6 ans et 10 ans

 

Modifications apportées :

- finitions intérieures au biais

- biais rapportés pour les ourlets

- ajout de rubans et de pressions

 

Fournitures :

- différents coupons de coton rose et bleu, Banian Tissus, St Pierre, Réunion

- mercerie de mon stock : rubans, pressions résine

- boutons de L'Homme

 

 

 

Posté par nathnstyle à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 septembre 2017

Le cartable S-M !

 

 

Ou le titre qui fait exploser ton nombre de visiteurs (mais pas sûr que ce soit pour les bonnes raisons!) ! Mais bien que je sois une maman plus-qu'imparfaite, je n'ai pas eu l'idée de faire un cartable à la 50 nuances de Grey avec cravache, menottes et autres instruments de torture ! Non non rassurez-vous, j'attendrais sa rentrée en fac pour ça !

 

Cette année, j'ai procrastiné pour coudre le sac de moyenne section. Quand je dis dernier moment, c'est la veille de la rentrée (enfin de la date initiale de rentrée, car au final elle a été retardée). Secrètement, j'espérais qu'il change d'avis sur le thème qu'il m'avait demandé... Oui parce que même s'il affirme son style vestimentaire un peu plus chaque jour, il a quand même envie de faire comme ses copains. Donc, le thème du sac de cette année est ... tatadamm, roulement de tambour... suspense... Spiderman ("en grand" maman !) et Minions (d'où les initiales ! ouais je sais, c'est un peu tiré par les cheveux) ! Ben vouais, il a bien fallu que je fasse avec ce thème qui ne m'inspirait pas, mais alors pas du tout !

 

 J'ai d'abord cherché la facilité en tentant de trouver les tissus existants à l'effigie des deux bestioles, mais pas de chance, rien ne m'a plu, mais vraiment rien. Alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai essayé d'imaginer le sac qui ferait rêver mon petit bout d'homme.

J'ai pris mon petit cahier de croquis et je me suis mise à dessiner. J'ai décidé de faire un sac dans la longueur. J'ai placé Spiderman sur le rabat, et les minions dans le dos. Pour casser du color block rouge-bleu-jaune, j'ai trouvé un tissu avec des étoiles juste parfait pour puncher tout ça !

Le cartable est un patron maison. J'ai utilisé des cotons épais pour l'ameublement. Le sac est entièrement entoilé et ouatiné. Les bretelles sont également ouatinées, et j'ai utilisé un système avec des pressions pour les régler. Il y a deux poches zippées sous le rabat et au dos. J'ai ajouté deux petites poches devant pour y glisser facilement la serviette de cantine et le drap pour la sieste. Le sac se ferme par un gros clip de sac à dos (je ne sais pas trop comment ça s'appelle).

Alors parlons de la partie Spiderman. La "toile d'araignée" est réalisée en piqué libre. L'araignée est peinte à la main à la peinture textile. Les yeux en simili blanc sont appliqués avec un point zig-zag noir très large.

Pour les minions, j'ai juste appliqué les yeux, le reste est dessiné avec un feutre textile.

 

Bref vous l'aurez compris, j'ai essayé de soigner tous les détails. Et j'ai eu raison car au final, il ne me déplaît pas tant que ça ce sac ! Mais le plus beau compliment est sorti de la bouche de mon garçon : "waouh ! t'es trop forte maman, c'est exactement celui-là que je voulais !" et ses yeux brillaient de 1000 étoiles... Après il s'est entrainé à ouvrir et fermer son sac environ 10 fois par jour jusqu'à la fameuse rentrée. Bon ben voilà il n'y a rien à dire de plus, je crois que ça lui plait vraiment !

 

Je vous laisse voir tout ça, ce sera beaucoup plus parlant !

 

 

 

IMG_2384

IMG_2385

IMG_2386

IMG_2387

IMG_2388

IMG_2389

IMG_2390

IMG_2391

IMG_2474

IMG_2475

IMG_2476

 

 

 

Ceci termine mes posts sur la rentrée.

Et vous vous avez cousu pour la rentrée ?

 

De bises

A tout bientôt !

 

 

Cahier technique :

- cartable de moyenne section, patron maison

 

Fournitures :

- cotons d'ameublement rouge, bleu, jaune et à étoiles, Banian Tissus, Saint-Pierre, Réunion

- chutes de tissus (appliqués), peinture textile de mon stock

- pressions kham et anneau de bandoulière de mon stock

- entoilage, ouatine thermocollante, fermeture au mètre, atelier mercerie de Troipom, Saint-Pierre, Réunion

 

 

Posté par nathnstyle à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 septembre 2017

BE (n°1) a Girl !

 

 

On dit que les cordonniers sont les plus mal chaussés... Je confirme ! Bien que je ne compte plus le nombre de sacs que j'ai pu réaliser, je n'ai jamais pris le temps de m'en coudre un vrai à moi, un que je porterai volontiers tous les jours ! Et il était grand temps d'y remédier !

 

C'est chose faite désormais ! Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, je suis partie sur le Be original de Sacotin. Bref sans surprise, ce sac est un régal à coudre, il suffit de lire les instructions étape après étape, sans réfléchir... et avant qu'on ne s'en rende compte, on a un trop beau sac, bien fonctionnel.

 

Oui enfin c'est vrai quand on a choisi l'option simplicité... une option que je choisis rarement, pas que j'aime spécialement les choses compliquées, mais j'aime les choses qui sortent un peu de l'ordinaire, et si ça pique un peu les yeux, alors là c'est jackpot !

 

Pour en revenir à mon BE, j'ai suivi presqu'à la lettre le patron (j'ai juste ajouté une poche à trou un peu à ma sauce), sauf que j'ai customisé MON sac pour qu'il corresponde à MES goûts. Tous les tissus viennent de mon stock de restes de coupons, voire de chutes, et des accessoires de sac que j'avais en réserve (l'anneau). J'ai fait ma bandoulière moi-même, mais comme je n'avais plus de boucle réglable, j'ai utilisé des pressions pour pouvoir ajuster mon sac. Seuls les zips ont été achetés car je n'en avais pas en stock !

 

Je me suis un peu lâchée : rubans, boutons, appliqués, couleurs. Vous vous en doutez, je l'ADORE mon sac ! Il ne me quitte plus depuis qu'il est terminé. Toutes mes petites affaires y ont trouvé leur place, même celles qui ne sont pas indispensables.

 

Je vous laisse voir tout ça !

 

 

 

IMG_2266

IMG_2267

IMG_2268

IMG_2269

IMG_2270

 

 

Bon ben dans tout ça, je suis tellement raide dingue de mon sac, que j'y ai pris goût ! Je me dis qu'un deuxième sac n'est jamais de trop pour une femme, qu'en pensez-vous ?

 

Des Bisous

A très vite !

 

 

Cahier technique :

- sac Be de Sacotin

- taille "original"

 

Modifications apportées :

- poche à trou

- customisation personnelle

- bandoulière en tissu

 

Fournitures :

- quelques restes de coupons et diverses chutes de mon stock 

- mercerie de mon stock : boutons, rubans, pressions résine

 

 

 

Posté par nathnstyle à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 septembre 2017

La Robe de Mariée

 

Tout est dans le titre : j'ai cousu une robe de mariée !

Je ne vous parlerai pas de la pression qui vous retourne les tripes quand vous acceptez de coudre une robe de mariée ! C'est comme si l'attraction principale de cette journée repose sur votre seule responsabilité, bref c'est juste ENORME !

 

Une amie m'a donc demandé de lui coudre la robe de ses rêves, pour son mariage. Après avoir hésité sur plusieurs modèles, elle a radicalement changé d'avis au moment où il a fallu se décider pour de "vrai".

Elle a choisi un modèle trouvé sur le net dont voici la photo :

 

Robe_de_mari_e_Rime_Arodaky_Lookbook_2012_Mod_le_Claire

 

 

Elle avait craqué pour l'élégance toute en simplicité de cette robe et surtout de son décolleté dos, mais la voulait en plus courte, le repas du mariage devant se dérouler en bord de mer.

Je lui ai d'emblée fait part de mes remarques : le décolleté dos ne serait pas aussi profond, histoire d'adapter le modèle à sa morphologie, le devant comporterait des pinces (toujours pour être compatible avec sa morphologie), que les bretelles seraient en deux parties comme le haut (devant et dos) et qu'il y aurait un zip invisible sur un côté. Il était alors prévu qu'elle se procurerait un soutien-gorge adhésif et une culotte avec coutures invisibles pour aller sous la robe.

Tout le monde s'est mis d'accord et c'est parti pour le challenge.

 

 

D'abord on est allé à la recherche DU tissu, celui qui irait pour le modèle, mais qui remplirait son cahier des charges à elle, c'est à dire, fluide, blanc, qui ne brille pas, le plus sobre possible, bref le GRAAL ! Je suis allée en repérage, dans le plus grand magasin du sud, puis dans un autre et finalement c'est chez mon dealer préféré que j'ai repéré quelque chose qui ferait parfaitement l'affaire. Le tissu lui a plu, donc ça c'était ok.

Pour la dentelle, elle n'a pas trouvé son bonheur ici. Après quelques heures de recherche, j'ai réussi à trouver un site spécialisé en dentelles et la future mariée y a trouvé son bonheur... bon par contre pour la petite histoire, la belle dentelle brodée et perlée ne se coud pas à la machine (oui, j'ai quand même essayé et persévéré... et deux aiguilles cassées plus tard, j'ai abandonné... têtue, moi ? non !), donc tous les passages en dentelle ont été entièrement cousus à la main !

 

 

Pour la base de la robe, j'ai feuilleté mes Bubus d'amour (ça fait ringard dans le monde de la couture moderne de dire qu'on aime Burda, mais j'assume, moi j'aime tout !) et j'ai composé ma robe à partir de 3 modèles que je détaille dans le cahier technique. Le dos a été entièrement fait et corrigé par moi-même.

J'ai fait au total 3 toiles du haut pour valider le dos, et une toile de la robe en entier avant de couper cette magnifique microfibre blanche. Je vous laisse apercevoir ce que donnait le dos de la robe lors de l'essayage de la derniere toile du haut. J'avoue que j'étais quand même très fière d'avoir réussi à réaliser ce dos (qui me faisait très peur) pour qu'il lui aille parfaitement sans bailler.

 

 

IMG_2582

 

 

 

Pour la petite histoire, la robe est entièrement doublée avec le même tissu. La confection fut très longue, les coutures à la main bien nombreuses, bref j'y ai passé beaucoup de temps, mais au final, j'étais vraiment fière du résultat.

Et un dernier essayage (15 jours avant la date fatidique) pour valider la longueur d'ourlet. Et là finalement la robe sera portée avec des talons, alors qu'à la base ça devait être des sandales plates, donc mes 7m50 d'ourlet invisible à la main se sont transformés en ourlet roulotté à la surjetteuse afin de garder le plus de longueur possible.

Et le soutien-gorge adhésif prévu a fait des siennes et ne tenait pas (mesdames et mesdemoiselles, sachez que si vous faites plus d'un bonnet C, les SOUTIENS-GORGE ADHESIFS NE TIENNENT PAS !). Bref grosses sueurs froides ! La future épouse prévoit donc de faire la tournée de tous les magasins de lingerie de la ville la plus proche, afin de trouver une solution.

De mon côté, j'ai réfléchi à un moyen de remonter le dos, mais je ne voyais pas comment faire. Il fallait tout démonter (fermeture, jupes, ceintures, bref tout), mais d'une part je n'étais pas sûre que la microfibre tolèrerait ce traitement, et d'autre part, j'avais déjà recoupé tous mes surplus de couture. Et puis bien sûr, il ne restait plus suffisamment de tissu pour refaire tout ça ! Bref, à mon niveau, j'étais plus que coincée...

 

Résultat des recherches de lingerie : RIEN, pas de modèles qui conviennent. J'ai essayé de bidouiller avec le soutien-gorge adhésif, en y ajoutant des bretelles invisibles autour du cou et dans le dos, mais ça n'a pas fait l'affaire. Et il n'était pas possible pour elle de porter cette robe sans soutien-gorge.

Elle a donc choisi l'option qui lui convenait le mieux à son futur époux et à elle-même.

 

Bon assez de blabla, place aux photos !

 

 

 

IMG_2299

IMG_2300

IMG_2303

IMG_2301

IMG_2302

IMG_2304

IMG_2469

IMG_2470

 

 

 

Tous mes voeux de bonheur aux nouveaux mariés !

 

 

 

Cahier technique :

- Haut : Burda style 6/2012, modèle 116

- Jupe : Burda Classics 47H, modèle 5C. 

- Mancherons : Burda style 3/2013, modèles 111-112.

 

Modifications apportées :

- Haut : sans pli aux bretelles, raccourci d'au moins 5 cm et dos entièrement modifié.

- J'ai enlevé 3 ou 4 cm sur la hauteur de la ceinture au niveau de la taille.

- Robe entièrement doublée.

 

Fournitures :

- Microfibre blanche, Actuel Décor, Saint-Pierre, Ile de la Réunion

- Dentelle, du site Passion dentelle

- mercerie de mon stock : fermeture éclair invisible

 

 

 

Posté par nathnstyle à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 août 2017

Opération destockage 3 : cousettes de rentrée !

 

 

Me revoilà pour ma troisième participation au Défi de Tathilde ! Je suis super contente de tenir mes engagements ! Bon, en même temps, avec mon stock, j'en ai pour un petit moment !

Alors ce destockage va être un article fourre-tout, avec des petites cousettes faites pour la rentrée de mon grand, nécessaires pour certaines et demandées pour d'autres.

 

 

Allez, on commence par de la couture utile. Il fallait de nouveaux bavoirs pour l'école, les premiers ont été bien usés, tant à la maison qu'à la cantine.

J'ai donc pioché dans divers restes de coupons et me suis mise à la tâche. J'ai improvisé un patron maison en coupant deux grands rectangles pour le bavoir proprement dit. J'ai aussi taillé un long ruban de tissu que j'ai cousu un peu comme un biais à l'encolure, j'y ai ajouté un élastique (après l'avoir mesuré à la taille de mon loulou). Une étiquette avec nom et prénom a été brodée sur chaque bavoir, j'y ai juste ajouté des boutons faits par l'Homme.

Bref, en 2 heures, mes bavoirs étaient prêts à l'emploi !

Le grand est ravi de ses nouvelles serviettes de cantine, et le plus important, c'est qu'elles font bien leur job !

 

IMG_2380

IMG_2381

IMG_2383

 

Cahier technique :

- patron maison

 

Fournitures :

- restes de tissus de mon stock

- boutons faits par l'Homme

- mercerie de mon stock : élastique

 

 

 

La deuxième cousette n'aurait même pas été présentée sur ce blog s'il n'y avait pas eu ce post. C'est de la couture purement pratique : un pochon imperméable pour y mettre la boîte à goûter et la gourde, avant de la glisser dans le cartable. Pour éviter les innondations intempestives des bouchons mal fermés, je n'ai pas trouvé mieux !

Un grand rectangle monté avec une coulisse, une cordelette qui traine dans mon stock depuis au moins 6 ans et un accessoire récupéré sur un vieux sac, et voilà la cousette du siècle ! En tout et pour tout j'au y passer au moins... 15 minutes !

 

 

IMG_2491

 

 

Cahier technique :

- patron maison

 

Fournitures :

- reste de pull, commandé sur Ar Brinic (la seule commande de tissu en ligne que j'ai pu faire !)

- accessoire de sac, récupéré sur un vieux sac parti à la poubelle

- mercerie de mon stock : cordelette

 

 

 

Et enfin la troisième cousette... une "vraie" celle-là, faite spécialement à la demande de mon grand ! 

" Maman, maman, pourquoi je n'ai pas de salopette ?

- Ben parce que ce n'est pas super pratique pour l'école mon chéri !

- Oui mais moi je suis grand maintenant... Tu peux me faire une salopette, s'iiillll te plaiiiiiiit maaammaannnn ?

- Si tu veux mon coeur, bien sûr, on va même choisir le modèle ensemble si ça te dit ! " (oui je sais je suis faible, c'est complètement assumé !).

 

Me voilà en train de fouiller dans mes magazines et livres en stock. Je sélectionne deux modèles : une salopette dite "classique" dans un ottobre et un combisarouel dans un bouquin :

" Alors entre les deux, laquelle tu préfères ?

- Je veux celle-là (dit-il avec un ton affirmé en pointant du doigt le modèle), comme papa !"

 

Il faut dire que la "sarouel-mania" a contaminé toute notre famille et je crois que le père est le membre le plus atteint par la maladie ! J'ai du lui faire 3 sarouels qui sont tellement portés que déjà bien usés ! 

 

Donc le choix s'est arrêté sur le combisarouel "Manta" du livre "Ti coud de soleil". Pour être franche, je crois que c'est le seul petit garçon de l'école à porter des sarouels et je suis très fière qu'il assume déjà ses choix décalés (si on peut dire !) et qu'il ne cherche pas à tout prix à se fondre dans la masse. 

J'ai du faire quelques aménagements pour la rendre école-compatible, comme ajouter une grande fermeture éclair sur le devant pour ne pas qu'il ait à tout enlever quand il va juste faire pipi. Au départ, j'avais posé un zip invisible, mais après "entrainement-descendre-monter", je me suis rendue compte qu'il n'y arrivait pas bien. J'ai donc tout démonté (ce qui a un peu abîmé le tissu à certains endroits, à voir dans le temps donc !) et j'ai cousu une fermeture normale à la place, avec ce que j'avais en stock pour la couleur ! Et à l'essayage, mon grand bonhomme était content de pouvoir descendre et monter sa fermeture tout seul !

J'ai mis des poches un peu rigolotes et asymétriques sur les côtés, parce que les poches sont indispensables à son âge (comme au mien d'ailleurs !) ! 

La combinaison a été faite en 4 ans, selon les mensurations du tableau. Elle lui va bien et il pourra la mettre au moins tout cet été. Une couture simple mais très efficace.

Mon bonhomme est ravi, le papa est tout fier de se promener avec son fils "en sarouel" et maman contente que ça lui plaise !

 

Bon sur les photos, vous constaterez qu'un petit quelqu'un s'est un peu incrusté ! Mais quand j'ai commencé à prendre les photos, j'ai entendu un petit "Ma aussi ze veux faire la photo !"... et je n'ai pas résisté !

 

 

 

IMG_2392

IMG_2395

IMG_2393

IMG_2394

IMG_2396

IMG_2471

IMG_2472

IMG_2473

 

Cahier technique :

- salopette Manta, du livre "ti coud de soleil"

- taille 4A, en accord avec la stature du modèle

 

Modifications apportées :

- ajout d'un grand zip central

- grande poche de devant remplacée par deux poches côtés (patron maison)

 

Fournitures :

- coton à pois acheté au marché de Quatre-Bornes, Ile Maurice

- quelques chutes de tissu de mon stock : parementures, poches

- mercerie de mon stock : fermeture éclair, rubans, pressions résine

 

 

 

Et dans la catégorie des pires photos de blog, je sais que j'ai toutes mes chances de remporter les félicitations du jury ! Désolée, mais je ne suis pas sûre que ce point va beaucoup s'améliorer dans le temps, va falloir se contenter de celles-ci !

Bonne rentrée à ceux qui reprennent !

Des bisous !

 

 

 PS : Je rencontre quelques soucis avec canalblog en ce moment (pas de notifications de commentaires, newsletters qui n'arrivent pas...). Si vous souhaitez me contacter, l'onglet "contacter l'auteur" situé à droite ne semble pas fonctionner correctement. N'hésitez pas à laisser un commentaire sous un article en me demandant de vous contacter, je le ferai avec grand plaisir !

Et aussi suite à un problème ponctuel chez Canalblog, il est possible que toutes les photos de cet article comme des précédents ne s'affichent pas correctement. En attendant que le problème soit résolu (maintenance en cours), vous pouvez forcer le cache de navigation en tapant CTRL F5 ou F5 pour les PC et Cmd R pour les Mac quand vous êtes sur la page récalcitrante, pour voir apparaître les photos ou encore cliquer sur la légende de la photo.

 

 

 

Posté par nathnstyle à 08:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


25 août 2017

Ma toile dans de Beaux Draps : Burda 6595

 

 

 Encore une toile ! Et peu concluante cette fois-ci !

 

Je voulais une robe taille basse, avec ceinture et surtout zippée devant (toujours cette histoire d'allaitement-compatibilité, vous l'aviez compris, n'est-ce-pas ?). Et le modèle un peu beaucoup trop ? sportswear du Burda pochette 6595 m'avait tapé dans l'oeil.

Je me suis mise en tête de la faire... mais je ne sais pas pourquoi, je me suis dit qu'il fallait absolument que je teste sur un tissu "sans plus" avant ; allez savoir pourquoi, mais qu'importe car ce fut une idée de génie !

 

J'ai donc choisi un coupon de toile à drap pour faire ma toile (d'où le titre, ah ah ah, je sais, mon humour ne fait rire que moi !). Après avoir mesuré le patron, j'ai pris une taille 40, qui correspond à mes mesures. J'ai choisi la version sans capuche, sans poches et avec la jupe à plis. J'ai raccourci les manches, je n'ai mis aucun parement. En résumé, je l'ai simplifiée au maximum.

La robe en elle-même se monte sans souci, le point délicat est la fermeture eclair, qui si on regarde de près n'a pas de quoi me rendre fière. Les finitions sont très basiques : surjet et ourlet normal.

 

Et à l'essayage, ça va... plus ou moins... Le fit est ok question mensurations, mais si j'avais mieux regardé la photo de la pochette, je me serai rendue compte, que la taille était plutôt située sur le haut des cuisses... moi qui voulais une "taille basse" (comprendre sur les hanches), cétait rappé !

Là où ça se corse c'est quand je l'ai portée une journée : ça coince au niveau carrure. Je ne peux pas lever les bras, ça bloque. Donc niveau confort, la jolie-robe-zippée-qui-devait-être-taille-basse a perdu tous ses potentiels bons points ! Ben oui, Jolie c'est bien mais confortable c'est indispensable, surtout quand vous avez un schtroumph qui trouve que les bras de maman représentent le meilleur endroit au monde (bon ok il a parfaitement raison n'a pas tout à fait tort !).

 

Verdict : je l'ai un peu portée, mais pas tant que ça et seulement les journées où je suis sans les loulous et durant lesquelles aucune prouesse physique n'est exigée ! Donc cette toile ne verra pas de petite soeur, le patron a déjà fait le bonheur d'une amie !

 

Ben ça c'est fait ! Au suivant !

J'ai oublié de lever les bras sur les photos, mais si vous regardez bien, vous voyez que ça tire un peu au-dessus de la poitrine.

 

 

 

IMG_2207

IMG_2205

IMG_2214

IMG_2208

IMG_2206

IMG_2215

IMG_2209

 

IMG_2210

IMG_2211

IMG_2212

IMG_2213

 

 

Bonne semaine les gens !

A bientôt !

 

 

 

Cahier technique :

- pochette Burda 6595

- robe avec option jupe à plis, taille 40, selon mes mesures

 

Modifications apportées :

- manches raccourcies

- pas de parements

 

Fournitures :

- toile à drap de mon stock, Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- chute de coton gris (de mon stock), Ravate Tissus, St Pierre, Réunion

- mercerie de mon stock : fermeture éclair métallique

 

 

 

Posté par nathnstyle à 12:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 août 2017

Ma Robe de Pin-up : Jalie 3024

 

 

Je ne suis pas sûre qu'on pourrait qualifier mon style de "pin-up", loin de là, mais cette cousette me donne un peu l'impression d'en être une à chaque fois que je la porte ! Ca doit être dû au choix du tissu certainement !

 

Je vous raconte sa petite histoire, ça vous dit ? (sinon passez au chapitre suivant !)

J'ai été la propriétaire d'une recouvreuse Janome 1000 CPX pendant environ 18 mois. J'en avais rêvé de cette machine et je l'aivais eue pour mon anniversaire. Mais ma déception fut grande quand à la performance de cette machine. Elle sautait des points, parfois sans prévenir, systématiquement aux épaisseurs... bref, j'ai eu un mal fou à la dompter... J'ai acheté des tonnes d'aiguilles spéciales, des kilomètres de fils de qualité, car il paraît que cela a toute son importance avec ce genre de machine. Mais dans mon cas, rien n'y a fait... j'avais toujours des points sautés lors de mes ouvrages, ce qui me demandait de recommencer 2,3,4,5 fois d'affilée, pour finalement laisser tomber, ce qui rendait le vêtement moins solide.

Alors, après avoir fait le triste bilan que je m'en sortais mieux avec ma surjetteuse et ma MAC, je l'ai revendue... Par contre, je me suis promis que j'allais apprendre à maîtriser ma MAC pour la couture du jersey. J'ai écumé tous les articles sur la blogosphère et j'ai glané des astuces à droite et à gauche. Je me suis sourtout beaucoup exercé et j'ai cousu des mètres et des mètres de jersey. Bonne nouvelle, je me suis bien améliorée !

 

Tout ça pour dire que cette robe a été cousue durant cette période. J'ai jeté mon dévolu sur la robe Jalie 3024, en taille 39 qui correspondait à mes mesures.

J'ai choisi la version cache-coeur devant mais avec dos simplifié et j'ai raccourci la jupe. J'ai aussi ajouté un pli creux sur le devant (pour cacher le petit bidon !). Les bandes d'encolure et d'emmanchure sont rapportées et non pas rabattues.

Les coutures ont été assemblées à la surjetteuse. Les surpiqûres et l'ourlet ont été réalisés au point zig zag de ma MAC. C'était la première fois que je cousais du lycra, et en fait ça se coud assez facilement !

 

Je l'aime vraiment beaucoup cette petite robe. Je trouve qu'elle me fait une ligne d'enfer, et me donne une petite ressemblance avec Betty Boop ! Bref je me sens belle dedans, je la porte très souvent en été. Elle est facile à vivre, et peut être portée dans diverses occasions, en fonction des chaussures et accessoires choisis !

 

Bon ben pour illustrer le titre, j'ai un peu joué à la pin-up !

 

 

 

IMG_2216

IMG_2217

IMG_2225

IMG_2219

IMG_2218

IMG_2226

IMG_2220

IMG_2221

IMG_2222

IMG_2223

IMG_2224

 

 

A bientôt !

Belle semaine !

 

 

Cahier technique :

- Jalie 3024

- robe cache-coeur, avec dos simple, taille 39, selon mes mensurations au moment de cette cousette

 

Modifications apportées :

- décolleté remonté de 2cm

- bande de propreté rapportée et non pas retournée

- ajout d'un pli creux sur le milieu devant

- robe raccourcie

 

Fournitures :

- lycra noir et rouge (de mon stock), marché de Quatre-bornes, Ile Maurice

- chutes de jersey synthétique noir (de mon stock)

 

 

 

 

Posté par nathnstyle à 19:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 août 2017

Mariage en gris et vieux rose : la chemise Saphir n°2

 

 

 Après ma maman, je vous présente la chemise de mon papa.

 

Le modèle était déjà tout trouvé... c'est ma maman qui avait craqué pour la chemise (jamais bloguée) que j'avais offerte à L'Homme pour son anniversaire et elle voulait la même pour son homme ! Il s'agit de la chemise Saphyr, du livre "grains de couture pour homme et femme" d'Ivane Soufflet (le livre que je garde pour les modèles homme, trop trop beaux !).

J'ai choisi la taille 52, qui correspond aux mensurations du Paternel et question fit : RAS, sans surprise, elle tombe parfaitement !

De vous à moi, s'il y a bien des patrons qui ne m'ont jamais déçue jusqu'à maintenant, ce sont ceux d'Ivane Soufflet. Non seulement les explications sont archi-complètes, mais le fit est toujours nickel et les finitions sont aux petits oignons. Je suis une grande fan de son travail.

Parenthèse terminée, nous avons choisi la version "toute option" si je puis m'exprimer ainsi : découpe épaule, découpes devant et dos, la moitié de la patte de boutonnage est rapportée pour pouvoir jouer avec les tissus. 

Le relevé du patron est long car du coup il y a beaucoup de pièces, et à cela il faut ajouter les marges de coutures partout. Après il suffit de se laisser guider pour le montage et tout se passe sans problème. Je mettrai juste un petit bémol pour les manches, car je trouve qu'il manque des repères de montage... si on débute ça peut poser souci.

 

J'ai vraiment soigné mes finitions : coutures anglaises partout sauf pour les emmanchures où j'ai fait des coutures rabattues, surpiqûres partout, entoilage, ourlet rapporté. Je la trouve aussi belle dehors que dedans et ça j'aime beaucoup !

J'ai utilisé les mêmes tissus que pour la robe de maman, en mettant le coton gris en tissu principal. J'ai une préférence pour les pressions, car j'aime beaucoup leur côté pratique, surtout quand on doit fermer tout seul ses pattes de manches. Alors j'ai investi dans de belles pressions anorak de chez Prym.

 

J'adore le rendu de cette chemise qui va comme un gant à mon papa, et il en est très fier (je ne touche plus par terre!).

Et avec maman et sa robe assortie, ils sont juste merveilleusement beaux !

 

Pour les photos, c'est ma fidèle Ginette qui s'y est collée... Dans mon atelier, il n'y a pas encore d'équivalent masculin pour ces cas particuliers ! Chez nous, le féminin l'emporte... même en nombre minoritaire, mais il paraît que "le chef c'est maman !" (dixit les loulous !).

 

 

 

IMG_1901

IMG_1902

IMG_1905

IMG_1903

IMG_1904

IMG_1906

 

 

 

 Ah oui j'oubliais... ce coton se froisse beaucoup beaucoup, beaucoup trop... alors mon amour du repassage et moi-même on a laissé tomber et on vous l'a présentée "nature" !

 

 

 

Cahier technique :

- Chemise Saphyr du livre "Grains de couture pour homme et femme", Ivane Soufflet

- taille 52, correspondant aux mesures 

 

Modifications apportées :

- Aucune si ce n'est l'étiquette

 

Fournitures :

- microfibre "vieux rose", Actuel décor, St Pierre, Réunion

- coton gris, atelier-mercerie Troipom, St Pierre, Réunion

- Tissu synthétique imprimé rose et gris, Inde, offert par Virginie

- pressions anorak Prym, atelier mercerie Troipom, StPierre, Réunion

- biais, Atelier-Mercerie Troipom, St Pierre, Réunion

 

 

 

Posté par nathnstyle à 19:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 août 2017

Mariage en vieux rose et gris : la robe Jade n°1

 

 

Mes parents m'ont sollicitée pour coudre leurs tenues pour le mariage d'un de leurs amis. Les couleurs fortement recommandées étaient le gris et le vieux rose.

 

Aujourd'hui, je vous présente celle de ma maman. Les tissus ont été achetés depuis début mai, chez nos dealers habituels !

On a longtemps hésité sur le modèle, mais on a fini par trancher : il s'agit de la robe Jade de Louis Antoinette. C'est la première fois que je couds un patron de cette marque, réputée pour leur sérieux et leur humour.

Ma maman n'ayant pas la stature standard des mannequins de Louis Antoinette, j'ai fait une toile rapide pour le haut, afin de valider la taille, le placement des pinces et la hauteur du buste. J'ai bien fait ! J'ai du remonter les épaules de 1.5 cm et le décolleté de 1 cm, et j'ai enlevé 1 cm sur la couture de taille. Mais cela est du à sa taille. Sinon le tableau des mesures est parfaitement juste. J'ai coupé un 40 à la poitrine ramené à un 38 aux hanches et rien à redire là-dessus.

 

J'ai trouvé le livret explicatif bien fait et relativement complet (je l'ai lu par pure curiosité mais si vous avez l'habitude, vous pouvez vous en passer). Je pense qu'une débutante pourrait se lancer sans trop de crainte. Le petit plus de la marque c'est la fameuse étiquette "crée par moi" à coudre sur votre oeuvre !

 

A la base, la robe se borde de parementures, mais j'ai choisi de doubler entièrement le haut pour une plus belle finition, le tissu étant très souple et pas très épais. C'était la première fois que je doublais un haut "trois trous" et je m'en faisais une montagne. Au final, si on est méticuleux et attentif, ça se fait aisément une fois qu'on a compris le truc. Le tissu étant fragile, j'ai utilisé une pattemouille pour le repassage. La bande dans le dos est prise en sandwich entre les deux épaisseurs, et non pas cousue en dernier par-dessus les parementures.

J'ai ajouté une ceinture décorative avec un noeud plat, et maman a adoré le rendu !

Pour la jupe, j'ai fait des coutures anglaises et l'ourlet avec un biais rapporté.

J'ai finalisé la robe avec un bouton métal sur le noeud et 3 petits boutons strass cousus sur le décolleté.

 

J'aime beaucoup cette petite robe, qui fait très Charleston. Maman est contente de sa tenue et c'est le principal !

 

 

IMG_1757

IMG_1758

IMG_1760IMG_1759

IMG_1761

 

 

Et le prochain article sera  celle du paternel !

A très vite !

 

 

Cahier technique :

- Robe Jade, de Louis Antoinette

- taille 40 à la poitrine et 38 aux hanches

 

Modifications apportées :

- haut entièrement doublé et raccourci de 1cm

- ajout d'une ceinture et d'un noeud décoratif

- bande du dos (avec ajout d'un passepoil plat) prise en sandwich entre le tissu et la doublure

- marge de couture des bretelles de 2.5cm au lieu de 1cm

- coutures anglaises sur la jupe

 

Fournitures :

- microfibre "vieux rose", Actuel décor, Banian Tissus, St Pierre, Réunion

- coton gris, atelier-mercerie Troipom, St Pierre, Réunion

- Tissu synthétique imprimé rose et gris, Inde, offert par Virginie

- pressions kam, Ar Brinic

- boutons et strass à coudre, Atelier-Mercerie Troipom, St Pierre, Réuniont

 

 

 

Posté par nathnstyle à 12:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2017

Opération destockage 2 : Ma Tunique Psychédélique, Jalie 2793

 

 

Alors aujourd'hui, pour le destockage mensuel de chez Ta'Thilde, on parle couture pratique !

 

Je suis assez contente de constater que ma garde-robe est de plus en plus homemade. Mais lors de l'arrivée de notre hiver (on ne rigole pas, merci !), force est de constater que si ma garde-robe d'été est assez fournie, mon dressing d'hiver fait un peu beaucoup la tête ! J'ai comptabilisé un seul tee-shirt à manches longues qui me va (et encore, je l'ai cousu il y a 2 mois). Il fallait remédier au problème d'urgence !

 

J'ai fouillé dans mon stock de patrons et mon choix s'est porté sur un modèle Jalie, la tunique 2793. J'ai pris l'option manche 3/4 et petit fronçage sous-poitrine. J'ai choisi la taille 38 qui correspond à mes mensurations.

Comme toujours avec Jalie, le montage se fait très facilement et le modèle taille parfaitement. Aucune mauvaise surprise et j'avoue que j'aime bien ! J'ai tout assemblé à la surjetteuse, sauf l'ourlet que j'ai fait à l'aiguille double.

J'ai choisi des tissus de mon stock, à savoir un jersey de coton un peu mauve et un lycra un peu psychédélique ramené des dernières vacances à l'ile Maurice. 

 

J'aime beaucoup cette tunique que je porte principalement avec un legging et des bottines. Il paraît que le legging est à bannir du dressing, mais dans le mien il a sa place car au niveau confort, il n'y a pas à dire, il est champion du monde ! Et avec ma petite tunique, c'est juste parfait : rapport comfort et esthétique très correct !

Et le plus souvent le matin, je la porte avec mon gilet rouge (modèle Jalie 3248) fait l'année dernière et jamais blogué. En passant, je note que sur la photo de dos, j'aurais pu lui mettre un petit coup de fer à repasser... j'aurai pu... mais j'avais mieux à faire !

 

 

IMG_2092

IMG_2093

IMG_2103

IMG_2095

IMG_2094

IMG_2104

IMG_2096

IMG_2097

IMG_2098

IMG_2099

IMG_2100

IMG_2101

IMG_2102

 

 

 Allez je file voir les destockeuses ! Vous me suivez ?

 

 

Cahier technique :

- Tunique Jalie 2793, manches 3/4

- taille 38, correspondant à mes mensurations

 

Modifications apportées :

- Aucune si ce n'est l'étiquette

 

Fournitures :

- jersey de coton mauve, Banian Tissus, St Pierre, Réunion

- lycra très coloré, ramené du marché de Quatre-Bornes, Ile Maurice

 

 

 

 

Posté par nathnstyle à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,