Nath ' N ' Style

13 août 2017

Mariage en gris et vieux rose : la chemise Saphir n°2

 

 

 Après ma maman, je vous présente la chemise de mon papa.

 

Le modèle était déjà tout trouvé... c'est ma maman qui avait craqué pour la chemise (jamais bloguée) que j'avais offerte à L'Homme pour son anniversaire et elle voulait la même pour son homme ! Il s'agit de la chemise Saphyr, du livre "grains de couture pour homme et femme" d'Ivane Soufflet (le livre que je garde pour les modèles homme, trop trop beaux !).

J'ai choisi la taille 52, qui correspond aux mensurations du Paternel et question fit : RAS, sans surprise, elle tombe parfaitement !

De vous à moi, s'il y a bien des patrons qui ne m'ont jamais déçue jusqu'à maintenant, ce sont ceux d'Ivane Soufflet. Non seulement les explications sont archi-complètes, mais le fit est toujours nickel et les finitions sont aux petits oignons. Je suis une grande fan de son travail.

Parenthèse terminée, nous avons choisi la version "toute option" si je puis m'exprimer ainsi : découpe épaule, découpes devant et dos, la moitié de la patte de boutonnage est rapportée pour pouvoir jouer avec les tissus. 

Le relevé du patron est long car du coup il y a beaucoup de pièces, et à cela il faut ajouter les marges de coutures partout. Après il suffit de se laisser guider pour le montage et tout se passe sans problème. Je mettrai juste un petit bémol pour les manches, car je trouve qu'il manque des repères de montage... si on débute ça peut poser souci.

 

J'ai vraiment soigné mes finitions : coutures anglaises partout sauf pour les emmanchures où j'ai fait des coutures rabattues, surpiqûres partout, entoilage, ourlet rapporté. Je la trouve aussi belle dehors que dedans et ça j'aime beaucoup !

J'ai utilisé les mêmes tissus que pour la robe de maman, en mettant le coton gris en tissu principal. J'ai une préférence pour les pressions, car j'aime beaucoup leur côté pratique, surtout quand on doit fermer tout seul ses pattes de manches. Alors j'ai investi dans de belles pressions anorak de chez Prym.

 

J'adore le rendu de cette chemise qui va comme un gant à mon papa, et il en est très fier (je ne touche plus par terre!).

Et avec maman et sa robe assortie, ils sont juste merveilleusement beaux !

 

Pour les photos, c'est ma fidèle Ginette qui s'y est collée... Dans mon atelier, il n'y a pas encore d'équivalent masculin pour ces cas particuliers ! Chez nous, le féminin l'emporte... même en nombre minoritaire, mais il paraît que "le chef c'est maman !" (dixit les loulous !).

 

 

 

IMG_1901

IMG_1902

IMG_1905

IMG_1903

IMG_1904

IMG_1906

 

 

 

 Ah oui j'oubliais... ce coton se froisse beaucoup beaucoup, beaucoup trop... alors mon amour du repassage et moi-même on a laissé tomber et on vous l'a présentée "nature" !

 

 

 

Cahier technique :

- Chemise Saphyr du livre "Grains de couture pour homme et femme", Ivane Soufflet

- taille 52, correspondant aux mesures 

 

Modifications apportées :

- Aucune si ce n'est l'étiquette

 

Fournitures :

- microfibre "vieux rose", Actuel décor, St Pierre, Réunion

- coton gris, atelier-mercerie Troipom, St Pierre, Réunion

- Tissu synthétique imprimé rose et gris, Inde, offert par Virginie

- pressions anorak Prym, atelier mercerie Troipom, StPierre, Réunion

- biais, Atelier-Mercerie Troipom, St Pierre, Réunion

 

 

 

Posté par nathnstyle à 19:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 août 2017

Mariage en vieux rose et gris : la robe Jade n°1

 

 

Mes parents m'ont sollicitée pour coudre leurs tenues pour le mariage d'un de leurs amis. Les couleurs fortement recommandées étaient le gris et le vieux rose.

 

Aujourd'hui, je vous présente celle de ma maman. Les tissus ont été achetés depuis début mai, chez nos dealers habituels !

On a longtemps hésité sur le modèle, mais on a fini par trancher : il s'agit de la robe Jade de Louis Antoinette. C'est la première fois que je couds un patron de cette marque, réputée pour leur sérieux et leur humour.

Ma maman n'ayant pas la stature standard des mannequins de Louis Antoinette, j'ai fait une toile rapide pour le haut, afin de valider la taille, le placement des pinces et la hauteur du buste. J'ai bien fait ! J'ai du remonter les épaules de 1.5 cm et le décolleté de 1 cm, et j'ai enlevé 1 cm sur la couture de taille. Mais cela est du à sa taille. Sinon le tableau des mesures est parfaitement juste. J'ai coupé un 40 à la poitrine ramené à un 38 aux hanches et rien à redire là-dessus.

 

J'ai trouvé le livret explicatif bien fait et relativement complet (je l'ai lu par pure curiosité mais si vous avez l'habitude, vous pouvez vous en passer). Je pense qu'une débutante pourrait se lancer sans trop de crainte. Le petit plus de la marque c'est la fameuse étiquette "crée par moi" à coudre sur votre oeuvre !

 

A la base, la robe se borde de parementures, mais j'ai choisi de doubler entièrement le haut pour une plus belle finition, le tissu étant très souple et pas très épais. C'était la première fois que je doublais un haut "trois trous" et je m'en faisais une montagne. Au final, si on est méticuleux et attentif, ça se fait aisément une fois qu'on a compris le truc. Le tissu étant fragile, j'ai utilisé une pattemouille pour le repassage. La bande dans le dos est prise en sandwich entre les deux épaisseurs, et non pas cousue en dernier par-dessus les parementures.

J'ai ajouté une ceinture décorative avec un noeud plat, et maman a adoré le rendu !

Pour la jupe, j'ai fait des coutures anglaises et l'ourlet avec un biais rapporté.

J'ai finalisé la robe avec un bouton métal sur le noeud et 3 petits boutons strass cousus sur le décolleté.

 

J'aime beaucoup cette petite robe, qui fait très Charleston. Maman est contente de sa tenue et c'est le principal !

 

 

IMG_1757

IMG_1758

IMG_1760IMG_1759

IMG_1761

 

 

Et le prochain article sera  celle du paternel !

A très vite !

 

 

Cahier technique :

- Robe Jade, de Louis Antoinette

- taille 40 à la poitrine et 38 aux hanches

 

Modifications apportées :

- haut entièrement doublé et raccourci de 1cm

- ajout d'une ceinture et d'un noeud décoratif

- bande du dos (avec ajout d'un passepoil plat) prise en sandwich entre le tissu et la doublure

- marge de couture des bretelles de 2.5cm au lieu de 1cm

- coutures anglaises sur la jupe

 

Fournitures :

- microfibre "vieux rose", Actuel décor, Banian Tissus, St Pierre, Réunion

- coton gris, atelier-mercerie Troipom, St Pierre, Réunion

- Tissu synthétique imprimé rose et gris, Inde, offert par Virginie

- pressions kam, Ar Brinic

- boutons et strass à coudre, Atelier-Mercerie Troipom, St Pierre, Réuniont

 

 

 

Posté par nathnstyle à 12:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2017

Opération destockage 2 : Ma Tunique Psychédélique, Jalie 2793

 

 

Alors aujourd'hui, pour le destockage mensuel de chez Ta'Thilde, on parle couture pratique !

 

Je suis assez contente de constater que ma garde-robe est de plus en plus homemade. Mais lors de l'arrivée de notre hiver (on ne rigole pas, merci !), force est de constater que si ma garde-robe d'été est assez fournie, mon dressing d'hiver fait un peu beaucoup la tête ! J'ai comptabilisé un seul tee-shirt à manches longues qui me va (et encore, je l'ai cousu il y a 2 mois). Il fallait remédier au problème d'urgence !

 

J'ai fouillé dans mon stock de patrons et mon choix s'est porté sur un modèle Jalie, la tunique 2793. J'ai pris l'option manche 3/4 et petit fronçage sous-poitrine. J'ai choisi la taille 38 qui correspond à mes mensurations.

Comme toujours avec Jalie, le montage se fait très facilement et le modèle taille parfaitement. Aucune mauvaise surprise et j'avoue que j'aime bien ! J'ai tout assemblé à la surjetteuse, sauf l'ourlet que j'ai fait à l'aiguille double.

J'ai choisi des tissus de mon stock, à savoir un jersey de coton un peu mauve et un lycra un peu psychédélique ramené des dernières vacances à l'ile Maurice. 

 

J'aime beaucoup cette tunique que je porte principalement avec un legging et des bottines. Il paraît que le legging est à bannir du dressing, mais dans le mien il a sa place car au niveau confort, il n'y a pas à dire, il est champion du monde ! Et avec ma petite tunique, c'est juste parfait : rapport comfort et esthétique très correct !

Et le plus souvent le matin, je la porte avec mon gilet rouge (modèle Jalie 3248) fait l'année dernière et jamais blogué. En passant, je note que sur la photo de dos, j'aurais pu lui mettre un petit coup de fer à repasser... j'aurai pu... mais j'avais mieux à faire !

 

 

IMG_2092

IMG_2093

IMG_2103

IMG_2095

IMG_2094

IMG_2104

IMG_2096

IMG_2097

IMG_2098

IMG_2099

IMG_2100

IMG_2101

IMG_2102

 

 

 Allez je file voir les destockeuses ! Vous me suivez ?

 

 

Cahier technique :

- Tunique Jalie 2793, manches 3/4

- taille 38, correspondant à mes mensurations

 

Modifications apportées :

- Aucune si ce n'est l'étiquette

 

Fournitures :

- jersey de coton mauve, Banian Tissus, St Pierre, Réunion

- lycra très coloré, ramené du marché de Quatre-Bornes, Ile Maurice

 

 

 

 

Posté par nathnstyle à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2017

Ma robe bohème : modèle du Burda Style de Mai 2010

 

 

L'été dernier, je rêvais de me refaire LA robe bohème de Burda, mais je n'ai trouvé aucun tissu dans stock qui convenait : soit il était trop raide, soit il n'y en avait pas assez. Et puis le Père Noël est passé et m'a ramené le tissu idéal dans le métrage idéal (à croire qu'il savait ce que je voulais coudre cette mère ce père Noël !). Du coup, j'ai décidé de me la faire pour le 31 décembre, il paraît que les pois au premier de l'an apportent de l'argent !

 

Pour cette version, j'ai fait un mix des modèles 113 et 114 du Burda Style de mai 2010 : haut boutonné (= allaitement compatible) et version longue à 3 volants. J'ai ajouté une ceinture de 3cm et j'ai raccourci les volants, histoire que la robe soit longue mais pas qu'elle traine par terre quand je marche. J'ai coupé un 42, qui correspondait à mon tour de poitrine de décembre. A ce moment-là, elle m'allait parfaitement, mais je n'ai pas de photos portée !

Niveau customisation, en plus de l'étiquette, des rubans et des pressions, je me suis amusée à utiliser un point de feston de ma MAC pour tout mon ourlet. Je trouve le rendu très délicat, mais recouper les surplus a été tttrrrrèèèèèssss long, voire l'étape la plus longue dans la réalisation de ce modèle. Pour beaucoup c'est un détail inutile car on ne le voit pas au premier coup d'oeil, mais pour moi, c'est ce genre de détails qui me font craquer !

 

Je l'aime vraiment beaucoup ma robe, je l'ai beaucoup portée cet été. Elle est facile à mettre, facile à vivre, facile à entretenir, elle fait une silhouette d'enfer, bref la robe idéale... et son côté bohème me plaît encore plus ! Et comme re "maman tu es une princesse dans cette robe", je m'envole à chaque fois que la porte !

 

Sauf qu'aujourd'hui, un 38 m'irait beaucoup mieux ! Note pour l'été prochain : à refaire dans la bonne taille !

 

 

 

IMG_2229

IMG_2228

IMG_2240

IMG_2231

IMG_2230

IMG_2241

IMG_2232

IMG_2233

IMG_2234

IMG_2235

IMG_2236

IMG_2237

IMG_2238

IMG_2239

 

 

 Oui d'accord, j'ai un peu joué à la princesse, mais c'est mon côté cu-cul-la-praline, totalement assumé ! 

 

 

 

Cahier technique :

- robe longue, haut du modèle 114 et bas du modèle 113 du burda style de mai 2010

- taille 42, qui était parfait en décémbre... aujourd'hui un 38 me conviendrait parfaitement (même si mes mensurations correspondraient plus à un 40, mais chez Burda, je prends souvent une taille en-dessous)

 

Modifications apportées :

- ajout d'une bande sous la poitrine de 3 cm de large

- hauteur des jupons adaptées à mes envies

- ourlet festonné

- customisation personnelle : étiquette, pressions, rubans

 

Fournitures :

- coton bleu à pois blanc, Ravate Tissus, St Pierre, Réunion

- coton brodé blanc, Banian tissus, St Pierre, Réunion

- mercerie de mon stock : fermeture invisible blanche, pressions, rubans

 

 

Posté par nathnstyle à 19:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juillet 2017

Mon Haut épaules dénudées : McCALL'S M7543

 

En voyant les petites robes et les hauts "Bardot" fleurir un peu partout, j'ai eu envie d'avoir moi aussi ma robe aux épaules dénudées.

J'ai cherché un modèle dans mes magazines et j'avais jeté mon dévolu sur un modèle burda du mois de mars 2017 (je crois !?). J'ai utilisé un vieux tissu en stock car je n'étais pas convaincue de l'effet "fronces au-dessus de la poitrine" : bien m'en a pris, car au premier essayage, même en ayant pris soin de prendre 2 tailles en-dessous de ma taille, je ressemblais à une femme enceinte de 27 mois (au moins !) !

 

Et trouver un modèle épaules nues, sans fronces à outrance ne s'est pas révélé aisé ! Mais j'ai fini par dénicher la perle rare chez McCALL'S : la pochette M7543. L'ampleur était réduite au minimum et le maximum des fronces était réparti sur les épaules : à priori, le risque "montgolfière" devait être limité. Au départ je voulais une robe, mais après l'échec cuisant du premier essai, j'ai préféré tester avec un haut... et comme j'avais craqué pour ces manches nouées, j'ai choisi la version B du modèle.

J'ai longuement hésité sur la taille, ayant lu ici et là que McCALL'S taillait grand et l'effet parachute me faisait un peu peur. J'ai donc décidé de mesurer le patron (chose que je fais systématiquement maintenant, ce qui limite beaucoup la casse, croyez-moi !) et j'ai donc relevé la taille M, c'est-à-dire celle qui correspondait à mes mesures. Et le fit est parfait !

Le montage se fait très facilement. Le plus délicat est d'ourler le bord arrondi du noeud des manches ; la prochaine fois, je pense même faire une parementure pour que ce soit plus propre à ce niveau. Par contre, le devant et le dos se ressemblant beaucoup, mon étiquette me sert essentiellement de repère sur ce coup-là !

 

Au final, j'adore mon haut, tant sa forme que le tissu choisi et celui-ci sera décliné dans toutes les versions au retour des beaux jours ! Il a juste ce qu'il faut d'ampleur, ce qui le rend élégant et confortable... Il va aussi bien sur un pantalon, qu'un short ou une jupe, bref le petit haut parfait (enfin, pour moi !) ! Et le plus chouette, c'est qu'il me rend toujours de bonne humeur ! Voyez donc !

 

 

IMG_2068

IMG_2069

IMG_2077

IMG_2071

IMG_2070

IMG_2078

IMG_2072

IMG_2073

IMG_2074

IMG_2075

IMG_2076

 

 

 A bientôt !

 

 

Cahier technique :

- Haut, robe et tunique McCALL'S M7543

- modèle B, taille 40

 

Modifications apportées :

- customisation personnelle : étiquette, rubans, pressions kam

 

Fournitures :

- coton japonais (reste de ma robe de Noël) , Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- customisation faite avec mon stock

 

 

 

Posté par nathnstyle à 06:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 juillet 2017

Robe Simplicity 7877 A : ma toile en demi-teinte

 

 

Aujourd'hui, je vous présente un demi ratage.

Pourquoi demi ? Parce que je l'ai déjà beaucoup portée donc elle est validée... mais j'avoue que le choix de la matière n'était pas idéal, et j'ai à moitié lu les explications, ce qui m'a valu quelques déboires aux niveau des emmanchures.

 

Cette robe quand je l'ai vue sur la pochette m'a fait penser à Sarah Kay... et en bonne rêveuse qui n'a jamais réellement fini de grandir, je me suis plus que vue dedans. Alors en bonne petite consommatrice, j'ai craqué... oui j'ai des vilains défauts, c'est comme ça !

 

Il s'agit de la robe Simplicity 7877 A qui mafoi n'avait pas l'air bien sorcier à réaliser. C'est un patron que j'ai découpé directement car toutes les tailles sont séparées. En suivant le tableau, j'ai choisi la taille M qui correspondait à mes mesures. Là-dessus pas de souci, le fit est nickel. Les coutures de 1.5cm sont comprises, bref le bonheur !

Elle se monte facilement, les finitions sont aux petits oignons, chaque couture est recouverte de biais, normalement mis à l'intérieur et surpiqué sur l'endroit. Mais vous connaissez mon amour des mélanges improbables, alors moi je les ai mis sur l'endroit et j'avoue que j'aime bien le résultat.

Là où ça s'est corsé, c'est pour ces fameuses emmanchures. Mais c'est entièrement de ma faute, je n'ai pas lu jusqu'au bout et je ne comprenais pas pourquoi mon biais s'arrêtait brutalement avant le bord du tissu (en fait il fallait faire "mourir" le biais jusqu'au bord, si si si c'était écrit mais il fallait le lire !). Il faut ajouter à ça un très mauvais choix de tissu, une espèce de synthétique tout mou mais qui ne garde pas les plis (étape cruciale pour la réalisation de ces emmanchures bien sûr) et ce fut la cata ! Impossible de découdre et de recommencer car le vilain tissu n'aurait jamais supporté cette épreuve... pfffff !

Bon j'ai sauvé les meubles comme j'ai pu, il ne faut pas trop regarder les dessous d'emmanchures... et adieu les coutures anglaises prévues sur les côtés (le premier essai fut catastrophique) et c'est bien dommage car j'avais soigné mes finitions jusque là, tant pis !

 

Au final qu'est-ce que j'en pense ? J'aime beaucoup sa coupe (un brin vintage, il parait que c'est très en vogue "le vintage" !) et ses couleurs, le modèle tient toutes ses promesses. Par contre, mon tissu du haut est trop mou, du coup il est un peu plombé par le tissu du bas. Et bien sûr, les emmanchures sont ratées !

Mais ça ne m'empêche pas de la mettre assez régulièrement. C'est sûr que je vais la refaire, cette fois-ci en suivant les instructions JUSQU'AU BOUT et en utilisant les tissus adéquates !

Pour conclure, on dira que c'est une toile portable !

 

 

Allez zou, photos !

 

 

 

IMG_2046

IMG_2047

IMG_2055

IMG_2048

IMG_2049

IMG_2056

IMG_2050

IMG_2051

IMG_2052

IMG_2053

IMG_2054

 

 

 

Avec un petit chapeau de paille à l'ancienne et un bouquet de fleurs des champs à la main, je me prendrais presque pour une héroïne de Sarah Kay !

 

A très vite !

 

 

 

Cahier technique :

- Robe Simplicity 7877 A

- taille M, selon mes mensurations

 

Modifications apportées :

- biais visible sur l'extérieur

- rattrapage du ratage des emmanchures

- customisation personnelle : étiquette, rubans, kam

 

Fournitures : (tout vient de mon stock = 0 achat)

- tissu synthétique (une espèce de crêpe ? acheté il y a au moins 5-6 ans) Banian Tissus, St Pierre, Réunion

- tissus japonnais pour les biais, Actuel Decor, St Pierre, Réunion

- coton imprimé des poches, Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- Coton indien, Inde, offert par Virginie

- pressions kam, Ar Brinic

- rubans, de mon stock

 

 

 

 

Posté par nathnstyle à 06:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juillet 2017

Bop n°2

 

 

 N°2 ? Mais où est le n°1 ? Avec l'Homme, à son travail ! Je n'ai pas encore pris eu le temps de le photographier, mais ça viendra !

Donc pour les néophites des sacs (rassurez-vous, il y a un an, je ne savais même pas que Sacôtin existait, shame on me !), Bop est la version "carrée" du modèle Be Bop de Sacôtin.

 

Mon papa a fêté récemment son anniversaire. Ma maman et moi-même avons longtemps cherché quoi lui offrir. Après réunion du grand conseil de famille (= maman et moi), nous avons décidé à l'unanimité que son écobag qu'il transportait tout le temps pour y ranger les affaires qui ne rentraient pas dans son mini sac banane, était tout sauf moderne et masculin. Je me suis donc proposée pour lui coudre un sac fonctionnel mais un peu plus élégant (avouez que le challenge d'être plus élégant qu'un écobag n'était pas trop difficile à relever !).

Mon choix s'est donc porté sur un Bop original. Le modèle existe en 3 tailles : original, small et mini. Comme c'est pour un homme d'âge mûr et que je voulais que ce sac soit le plus passe-partout possible, je n'ai mis aucune fantaisie. J'ai opté pour des tons de marron, alliant simili cuir, gabardine et sangle.

Ce modèle est un régal à coudre. Les explications sont limpides (comme d'hab !) pour un rendu aussi beau dehors que dedans et ça j'adorrrre !

Je me suis juste arrachée les cheveux avec mon simili cuir. A la base, le sac devait être entièrement fait avec celui-ci mais ce simili s'est montré indomptable ! Et j'en ai lu et essayé des tutos pour repasser ce satané simili : IMPOSSIBLE ! Même avec une patte sèche, même en laissant un dictionnaire reposer dessus toute une nuit, il n'a jamais voulu se plier ! Alors faire une poche passepoilée sur un simili qui ne se plie pas, même avec la meilleure volonté du monde, ben je n'y suis pas arrivée ! Bilan : simili 1 - Nath 0.

Il a fallu passer au plan B. J'ai donc changé le tissu du dos et mon choix s'est porté sur une gabardine caramel que je n'ai pas entoilée mais doublée du même tissu. Mon étiquette est brodée sur un ruban de toile de lin. Et j'ai juste ajouté des rubans dans le zip pour que ce soit plus pratique.

 

Finalement ma mésaventure avec ce p....n merveilleux simili a eu du bon car j'adore le rendu ! Ca lui apporte un truc en plus, tout en restant très sobre et terriblement masculin je trouve !

Et l'intéressé, qu'est-ce qu'il en pense ? Il le trouve très beau, et certainement très pratique à l'usage, même si, je cite, "je n'aurai pas pensé à acheter un sac, vu que l'écobag faisait très bien son taf"... oui, mon papa reste très pragmatique et serait certainement le candidat idéal pour cette chère Cristina, et je t'assure ma chériiiiie, que du boulot il y en aurait, même s'il a fait d'énormes progrès en matière vestimentaire (bon maman et moi, on l'a un peu aidé tout de même !)

 

 

IMG_1869

IMG_1870

IMG_1871

IMG_1873

 

 

 

A très vite !

Des Bisous !

 

 

Cahier technique :

- Sac Be Bop de Sacôtin, en PDF uniquement. Modèle Bop original

 

Modifications apportées :

- customisation personnelle : étiquette et ruban pour les zips

 

Fournitures :

- tissus de mon stock : simili, gabardine et doublure, Ravate tissu, St Pierre, Réunion

- Sangle, boucles, ruban de lin et ruban pour les zips de l'Atelier mercerie de Troipom, St Pierre, Réunion

 

 

 

Posté par nathnstyle à 06:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juin 2017

Participation 1 au défi destockage !

 

C'est ma grande première, et pourtant ça fait un moment que je devrais participer à ce défi destockage de Mathilde (si vous voulez en savoir plus, c'est ICI), parce que depuis quelques mois, je ne couds que sur mon énorme petit stock ! Mais il me tenait à coeur pour ce défi de coudre quelque chose et non pas de vous ressortir une cousette d'il y a 6 mois !

 

Comme l'année scolaire se termine, il est temps de remercier les principaux acteurs qui ont donné le goût de l'école à mon grand. Le maître et la tatie ont vraiment été formidables pour cette petite section, mon grand a acquis de nouvelles connaissances et nous l'avons vu s'épanouir, s'affirmer et développer certaines compétences au fil des mois... le tout s'est fait en douceur, en comblant ses besoins affectifs. 

Je trouve qu'il est très difficile d'offrir LE bon cadeau à des gens qu'on côtoie mais qu'on connait peu. Sachant que maître et tatie remplilaient pour une nouvelle année de petite section,  j'ai décidé d'offrir un cadeau pour la classe, qui servira aux élèves à venir. Je me suis inspirée d'un livre que mon grand a reçu à Noël et qui a beaucoup servi à la maison cette année : "apprends à t'habiller avec P'tit Loup" avec scratchs, boutons, fermetures, etc.

 

J'ai donc décidé de fabriquer un "Livre Attachant", avec plein de systèmes de fermetures, pour que les petites menottes puissent améliorer leur motricité fine.

C'est un pur produit de mon imagination, et j'ai rentabilisé au maximum tout ce que j'avais sous la main ! J'ai même fini un reste d'entoilage bien rigide mais non tissé. J'y ai passé beaucoup de temps, je ne pensais que ce serait si long au final, mais c'est vrai qu'il y a plein de petites pièces à assembler.

Le livre fait environ 30 cm x 30 cm. Tout a été cousu, surpiqué avec du fil très épais pour qu'il soit le plus solide possible... Au moment d'assembler les pages et de coudre ces 6 épaisseurs entoilées ensemble, j'ai eu comme un doute (doux euphémisme), mais j'ai fait confiance à ma Titine et elle a vaincu, yesssss ! Bon vous constaterez que la couture n'est pas tout à fait droite à l'arrière, mais c'est solide (double couture avec un zigzag 3 points) ! On ne va pas chipoter non plus !

 

Le livre sera offert demain, j'espère qu'il plaira et qu'il sera utilisé souvent !

 

 

 

IMG_1965

 

IMG_1966

IMG_1967

IMG_1968

 

IMG_1969

IMG_1970

IMG_1971

IMG_1972

 

 

 

Je suis contente de l'avoir fait, mais je préfère de loin coudre des vêtements et des sacs !

En tout cas, merci Mathilde de m'accueillir dans la très grande famille des destockeuses !

 

Bon Week-end !

 

 

Cahier technique :

- Livre attachant, patron maison

 

Fournitures :

- chutes de tissus de mon stock

- mercerie de mon stock

 

 

Posté par nathnstyle à 06:56 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

26 juin 2017

Fashion Style : ma robe de Noël

 

Encore une robe aujourd'hui, mais d'un style tout à fait différent !

Je l'ai faite pour Noël dernier. Elle n'était pas du tout prévue au programme, mais quand je l'ai vue dans le magazine, ça a été comme un coup de foudre (oui oui, je vous assure qu'on peut tout à fait avoir un coup de foudre pour une robe !). Alors j'ai laissé la foudre me frapper et je me la suis cousue dans la foulée. 

Et comment dire ? Cette robe je l'aime d'amour. Elle a été mise et remise, lavée quasiment chaque semaine. C'est un de mes vêtements qui guérit du "je-n'ai-rien-à-me-mettre". J'admets que sa coupe est particulière, que mes choix de tissus sont loin d'être classiques (sans blague !) et qu'elle est loin de faire l'unanimité. Mais je m'en fous ! En plus d'être ultra confortable et maman-compatible, quand je la mets, moi je me sens comme une princesse, j'aurai presqu'envie de me faire une petite couronne de fleurs et de courir dans mon chateau (imaginaire cela va sans dire !)... bref je me sens belle et féminine dans cette robe, avec un arrière-goût d'enfance dans les yeux... et depuis que mon grand m'a dit "maman tu es une princesse dans cette robe", je crois que je m'envole au pays des fées quand je la mets!

 

Alors il s'agit du modèle 23 du magazine fashion style n°10. C'est une robe taille empire, boutonnée sur le devant (donc allaitement compatible), avec une double jupe asymétrique ornée de plis religieux à l'ourlet.

Le décalquage est un peu laborieux, l'assemblage des pièces du patron aussi et les repères pas toujours faciles à comprendre. Les marges de couture ne sont pas comprises. Les explications sont compréhensibles. Je déconseillerais ce modèle à un débutant, il y a quand même quelques points techniques : pinces, doublure du haut, fronces, plis religieuses. Ah ces plis religieuses ! Je n'en voyais plus le bout... d'ailleurs il ne faut pas trop regarder de près à certains endroits, le parallélisme n'étant pas tout à fait au point !

Selon mes mesures de décembre, ma taille correspondait à un 42. Mais le modèle est prévu un peu large pour être porté avec un sous-pull en dessous. Comme je ne prévoyais pas d'y mettre quelque chose dessous, et après avoir mesuré le patron, j'ai décidé de couper un 40. Le haut de la robe était alors plus ajusté que ce que vous pouvez voir... mais entre temps, j'ai perdu un peu de poids. Du coup, un 38 me conviendrait mieux aujourd'hui, mais honnêtement ça ne m'empêche absolument pas de la mettre (et remettre, et re-remettre, et re-re-etc).

Je n'ai pas fait de réelles modifications. J'ai juste adapté les pinces car elles n'étaient pas assez écartées. J'ai aussi monté les jupes de façon différente pour avoir de plus belles finitions ; en fait le haut est pris en sandwich entre les deux jupes, la couture est donc invisible sur l'endroit et sur l'envers (j'aime beaucoup) ! J'ai aussi doublé les poches et fait la bande de parement dans un tissu différent.

Après c'est juste de la customisation : étiquette, pressions kam, étiquettes ruban, ourlets rapportés.

Tout vient de mon stock, tissus et mercerie. J'ai osé couper un de mes cotons japonais, ce qui est assez rare pour être souligné. Ce sont mes joyaux à moi... c'est comme le liberty chez certaines !

 

Je vous préviens, la robe n'est pas repassée. Maniaques du repassage, passez votre chemin ! Dans ma vraie vie de maman, c'est soit je repasse, soit on mange... soit je repasse, soit je couds... bref il faut faire des choix, alors je choisis et autant je suis très pointilleuse sur le repassage pendant ma couture, autant après, je ne le suis pas du tout. Donc bienvenue dans ma vraie vie !

Les photos ne sont pas géniales, mais je ne saurai pas faire mieux avec ce que j'ai... moi ça me va, mais comparé à des blogs où les photos sont quasi professionnelles, je fais pâle figure... mais à mes yeux ce n'est pas le plus important !

Ah oui, dernière chose... je n'ai pas pu m'empêcher de jouer à la princesse devant l'objectif ! Une fois n'est pas coutume... du moins pas encore !

 

 

IMG_1851

IMG_1852

IMG_1861

IMG_1853

IMG_1854

IMG_1862

IMG_1855

IMG_1856

IMG_1857

IMG_1858

IMG_1859

IMG_1864

IMG_1860

 

 

Bon encore un post à rallonge... mais vous étiez prévenues ! Il y en a même qui m'en ont redemandé !

Des bisous !

 

 

Cahier technique :

- robe modèle 23, magazine fashion style n°10

- taille 40

 

Modifications apportées :

- pinces ajustées à ma morphologie

- jupes et haut assemblées à ma façon

- pressions au lieu des boutons

- poches doublées

 

Fournitures :

- coton japonais (de mon stock) du haut, Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- lin rouge (de mon stock), Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- lin orange (de mon stock), Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- pressions résine Prym, Atelier mercerie de Troipom

- étiquettes, cordelettes et perles en bois de mon stock

 

 

 

 

 

Posté par nathnstyle à 06:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juin 2017

Ondine n°1

 

Bonjour !

 

Voici une petite cousette qui date de mars ou d'avril de cette année, une petite robe-qui-pique-bien-les-yeux, âmes sensibles s'abstenir donc !

 

Je dois admettre que les patrons indépendants ont la côte en ce moment. D'ailleurs il en fleurit aux quatre coins de la blogosphère, à peu près toutes les semaines. Pourquoi pas ? Après tout, tout le monde a le droit à sa part du gâteau et de profiter du succès grandissant de la couture et du DIY en général.

Je n'ai rien contre, bien au contraire mais je suis moins extrémiste que certaines bloggeuses dans le vent. Moi je marche au coup de coeur : je couds de tout ou presque, que ce soit du burda, mc call's, simplicity, fashion style, dear and doe, Jalie et tous les autres. Ma patronthèque est cosmopolite et ça me plait.

Maintenant que je me connais de mieux en mieux, que je sais ce qui me va, le style que j'aime bien, j'essaie de craquer pour des modèles que je porterais avec beaucoup de plaisir. Et c'est le cas avec cette robe, et pourtant ce n'était pas gagné !

 

Il s'agit de Ondine, de République du Chiffon. C'est le genre de robe que j'affectionne particulièrement avec sa taille basse, sa coupe droite et ses poches. Le modèle sur la pochette m'a semblé un peu trop austère (un peu trop militaire ?) mais le shéma technique présentait un bon potentiel "libre-cours-à-ta-créativité". C'est le deuxième patron de cette marque pour lequel j'ai craqué, mais le premier que j'ai cousu.

 

Bon il y a plein de pièces à recopier (je ne coupe JAMAIS un patron, même surtout les pdf que j'ai mis deux jours à assembler !) et les marges couture ne sont pas comprises dedans (perso, je préfère qu'elles le soient). J'ai coupé un 40, qui correspond à mes mesures.

Le montage se fait assez facilement, le livret d'explications m'a paru très clair. J'ai choisi de ne pas mettre de manches longues, histoire de pouvoir la porter toute l'année avec une veste ou un gilet en "hiver" (merci de ne pas rire !). J'ai abaissé les pinces de 3 cm, mais cela aurait été mieux avec 5 cm. J'ai eu un doute au moment d'assembler les côtés car je me suis retrouvée avec une grosse différence entre la longueur dos et devant (j'ai bien vérifié que je ne m'étais pas trompée dans mon décalquage), ça vous est arrivé à vous aussi ? Du coup j'ai bidouillé je ne sais plus comment, et j'ai réussi à rattrapper.

Le modèle étant prévu pour une stature de 165 cm et mesurant moi-même 170 cm, j'ai ajouté une ceinture de 5 cm de large entre le haut et la jupe.

 

Au premier essayage, de face devant le miroir, ça allait, bien que j'aurai préféré que la ceinture tombe un peu plus bas sur les hanches.

De dos, c'était vraiment pas beau, ça faisait comme un sac, et ça ne passait pas du tout. Que faire ? Ajouter des pinces ? J'ai éssayé en épinglant, mais je n'ai pas été convaincue... et puis j'ai eu l'idée de l'élastique et BINGO ! Ca a marché, du moins ça me convient à moi, tant mieux, c'est moi qui vais la porter ! J'ai juste surpiqué l'élastique en l'étirant pour le smocker et ainsi mieux répartir les fronces.

 J'ai mis des pressions au lieu des boutons. C'est certainement moins classe que des jolis boutons, mais quand vous devez les défaire 10 fois par jour, les pressions restent plus pratiques.

 

 

Cette robe, je l'ai déjà portée au moins 5 fois, donc elle est validée. Certes ce n'est pas celle dédiée aux sorties au parc avec les loulous, mais elle reste très confortable. 

Pour une prochaine version, j'apporterai quelques modifications tout de même comme allonger le haut de 5 cm en plus de la ceinture pour que l'élastique du dos ait moins envie de remonter et garder un minimum de dignité quand je lève les bras. Actuellement quand je lève un bras, je tiens la jupe arrière avec l'autre main, histoire de pas avoir de mauvaise surprise !

Et pour finir, le plastron me remonte très près de la gorge, ce qui me dérange un peu... du coup, je le porte un peu déboutonné sur un côté comme vous pouvez le voir sur une des photos.

Mais la bonne nouvelle c'est que c'est une robe "allaitement-compatible" qui sort de l'ordinaire avec le plein de couleurs... et qu'elle a des poches et là, je VALIDE ! Parce que sans poche, je ne sais jamais où mettre mes mains !

 

 

 

IMG_1793

IMG_1794

IMG_1802

IMG_1795

IMG_1796

IMG_1803

IMG_1797

IMG_1798

IMG_1799

IMG_1800

IMG_1801

 

 

 Bon ben je me rends compte que je reste une incorrigible bavarde, mais soyons réalistes... je crois qu'il est trop tard pour que ça change ! Je veux bien promettre de faire plus court la prochaine fois, mais à mon avis c'est perdu d'avance !

 

 

Cahier technique :

- robe Ondine, République du Chiffon

- taille 40

 

Modifications apportées :

- pas de manches longues

- ceinture de 5 cm de large ajoutée, élastiquée et smockée au dos

- pressions au lieu des boutons, mises "à ma sauce" !

- parementures finies au biais

 

Fournitures :

- coton imprimé du haut, Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- coton imprimé jean et triangles roses de la jupe, Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- coton japonnais de la ceinture et des biais, Actuel Décor, St Pierre, Réunion

- pressions kam, Ar Brinic

 

 

 

Posté par nathnstyle à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,