Et un de plus ! Tu as vu Mathilde j'essaie de tenir le cap !

 

Pour ce 4eme destockage, je vais vous parler d'un coup de foudre... oui oui, il m'arrive aussi d'avoir des coups de foudre en couture ! Pour les tissus, j'essaie d'être de plus en plus raisonnable. Pour les patrons aussi, mais des fois, tu vois un modèle et c'est comme si le temps s'arrêtait (non non je n'exagère pas !)... et COUDRE le modèle en question devient la chose la plus urgente du moment !

Et bien c'est ce qui s'est passé avec Rachel ! Ah Rachel ! Rachel, c'est typiquement le genre de vêtements sur lesquels je pourrais encore craquer dans un magasin de fringues (mais ça fait bien bien longtemps que je ne me suis pas achetée de vêtements). C'est une marque de patrons que je connaissais pas, Schnittchen Patterns (vous la connaissiez vous ?), une marque allemande (enfin je crois !).

 

Mais revenons à ma Rachel ! C'est une salopette revisitée, avec beaucoup d'originalité (enfin pour moi !) : le haut un peu comme un gilet, pantalon très large, le tout se porte un peu à la babacool.

Je l'ai réalisée en taille 38 (et là dans ma tête j'entends la compagnie créole qui me chante "c'est bon pour le moral" !) en suivant le tableau des mesures. Enfin, je me suis basée sur la mesure des hanches, vu que la taille passerait forcément car il n'y a pas de système de fermeture ! Les coutures de 1cm sont comprises dans le patron. Par contre dans la version pdf (et je ne sais pas comment est la version papier) il n'y a aucune explication de montage, mais vous pouvez retrouver les étapes de montage en photos sur le site de la marque. Ce n'est donc pas un patron que je recommanderai pour un débutant.

J'ai suivi le patron à la lettre ou presque, j'ai juste ajouté des poches dans la couture (quasi obligatoires sur mes vêtements). J'ai aussi masqué la couture d'assemblage du gilet au pantalon avec un biais cousu à la main. Comme le prévoit le modèle, le haut et les rabats sont entièrements entoilés et doublés. Je n'ai eu aucune retouche à faire, même pas l'ourlet !

 

Et je suis tellement tombée amoureuse de ce patron que j'ai même osé ouvrir mes deux boîtes à trésors (sans faire de toile préalable !) : mes lins et mes cotons japonnais. J'ai choisi un lin vert forêt de très belle qualité et un coton japonnais un brin contrastant pour les doublures et fonds de poches. Et j'ai ouvert la précieuse boîte à boutons faits par L'Homme (qui n'en fait plus depuis bien longtemps), que j'utilise avec beaucoup de prudence. Les boutons sont décoratifs, je n'ai même pas fait de boutonnières, car j'arrive à l'enfiler sans rien défaire.

 

Que dire de plus sur Rachel ? Plus d'un mois après sa réalisation, sa magie opère toujours sur moi. Je la sors toutes les semaines. Je ne regrette vraiment pas d'avoir choisi de beaux tissus, elle le mérite amplement à mes yeux. Je me sens vraiment bien quand je la porte, à l'aise et bien dans mes baskets. Après je suis consciente que je ne vais pas gagner le prix de la féminité quand je la porte, et que ce n'est pas spécialement ce qui colle le mieux avec ma morphologie, mais un coup de foudre ça ne s'explique pas ! Bref pour finir, Je t'Aimmeuh Rachel !

 

Allez photos !

 

 

IMG_2602

IMG_2608

IMG_2603

IMG_2609

IMG_2590

IMG_2591

IMG_2592

IMG_2593

IMG_2594

IMG_2595

IMG_2596

IMG_2597

 

 

 

Et vous, ça vous est déjà arrivé de tomber amoureux d'un patron ? Dites-moi tout !

 

 

Cahier technique :

- salopette Rachel, Schnittchen Patterns

- taille 38

 

Modifications apportées :

- finitions intérieures au biais

- ajout de poches prises dans la couture

 

Fournitures :

- Lin vert et coton japonnais (dans mon stock depuis au moins 5 ans !), actuel Décor, St Pierre, Réunion (quand je vous dis que ce sont mes dealers ! Leur cam est juste exceptionnelle !)

- mercerie de mon stock : biais étoilé

- boutons de L'Homme