Bonjour tout le monde !

 

Comment allez-vous ?

 

Ici le beau temps est revenu pour notre plus grand plaisir... Certes, les températures restent encore très fraiches pour notre hiver austral, mais c'est plus facile à supporter avec le soleil et sans le vent !

Aujourd'hui, je quitte le sport pour vous présenter une petite tenue plus "quotidienne". Je suis beaucoup les sorties de patrons, mais je ne craque pas souvent au départ. Et surtout, je couds des années lumières après la "tendance du moment" !

 

 

La Jupe.

 

Pourtant, quand Deer and Doe a sorti sa jupe Fumeterre, j'ai craqué pour sa ligne... mais le fait que ce soit une taille haute m'a un peu ralenti... et bien que j'adore cette marque de patrons pour leur rigueur, j'avoue que je n'ai pas du tout la morphologie adaptée... Deer and Doe vise plutôt les silhouettes en X ou en A, avec une taille marquée et des formes... moi avec mon bonnet A et ma silhouette rectangle, je ne suis pas forcément la candidate idéale.

Mais n'empêche que ça fait des années qu'il me fait envie ce modèle. J'ai pu l'avoir d'occasion et je me suis dit que j'essayerai et je verrai bien... Bon entre le temps où je l'ai acheté et celui où je l'ai cousu, il s'est bien passé 1 an (peut-être 2).

Et cet hiver, je me suis enfin décidée à la coudre cette jupe avec un beau lainage pied de poule trouvé dans mon magasin de prédilection. J'ai choisi la taille 40 aux hanches et j'ai beaucoup hésité à la taille... j'ai pris du 46 mais j'aurai du prendre du 44 voire du 42... dans le doute, j'ai mis un élastique réglable au dos, et j'ai eu raison. Je savais que j'allais "casser" la monotonie du tissu, car il était trop sombre.. ça manquait un peu de relief pour moi. J'ai mis quelques touches de coton japonais : poches, boutons recouverts et parementure de ceinture.

Aucune mauvaise surprise sur le patronnage et le montage, tout s'emboîte parfaitement et les explications me semblent suffisamment claires.

Au final, j'aime beaucoup le rendu et la forme de cette jupe... mon tissu est un peu lourd je pense, du coup, ça a tendance à peser vers le bas... mais je la referai dans une cotonade légère pour cet été. Je suis fan de ce côté "princesse" quand je marche... comme disent mes enfants : "whaouh ! mais c'est une vraie robe de princesse maman !"... promis, la prochaine fois, je mets le diadème qui va bien avec !

 

 

Le Body.

 

Pour le haut, je ne savais pas trop quoi mettre avec une taille aussi haute... la chemise ou le tee-shirt ne m'a pas convaincue. Alors j'ai opté pour le body. 

A la base, je n'aime pas trop les bodys... ça me rappelle mes vieux souvenirs de collège... et puis quand même, le côté ou ça ne ressort pas du pantalon ou de le jupe me séduit beaucoup... J'avais déjà fait Le Nettie de Closet core pattern et je l'adore. Je le porte régulièrement.

J'avais beaucoup entendu parler de Lizaig de Marie Poisson, mais pas plus convaincue que ça à l'époque... et puis après avoir fait le Nettie, j'ai voulu changer de modèle et par chance, j'ai réussi à retrouver un exemplaire du livre (qui je le rappelle, n'est plus édité). Je l'appelle livre alors qu'il n'y a que 2 patrons, mais avec un énorme travail sur le cachier technique que ça en devient un vrai cours de couture. Possédant déjà "coudre le stretch" du même auteur, je savais que je n'allais pas être déçue par le patronnage. 

C'est limpide, facile à relever. Il suffit de se laisser guider et tout roule. J'ai choisi un jersey de coton "vieux rose". D'après le tableau des tailles, j'ai fait un 42 et c'est parfait. J'ai juste enlevé la pince poitrine, qui dans mon cas ne sert pas a grand-chose au vu de mon "grand" volume à ce niveau. J'ai aussi doublé le haut pour que ce soit plus confortable sans soutif.

J'ai trouvé la patte de boutonnage beaucoup plus facile à faire que celle de Nettie... du coup, je ferai pareil avec le prochain... et que dire de cette ouverture sur le devant au lieu de dessous : c'est hyper pratique à l'usage. 

Il y a 2 formes de bas : culotte ou shorty. J'ai choisi le shorty et il est comme je l'aime, bien couvrant. J'ai mis du biais élastique (pas forcément de la couleur idéale mais c'est ce que j'avais sous la main !) aux cuisses et j'ai cousu des pressions métalliques pour la fermeture de la patte d'entrejambe.

J'aime beaucoup ce body, je crois qu'il aura des petits frères, c'est sûr !

 

 

Au final, je suis plutôt contente de l'ensemble, même si je pense que le lainage n'est pas le choix le plus judicieux pour cette jupe.

Pour la session photo, il faisait un temps pourri, donc ça s'est fait en intérieur à l'arrache, comme d'habitude... l'exercice du passage en body n'est pas des plus simples, mais je me suis prêtée au jeu pour que vous ayez une idée du rendu.

 

Je vous souhaite une très bonne semaine !

A tout bientôt !

 

PS : Et si vous avez envie de me laisser un petit commentaire, j'en serai super contente !

 

IMG_20220721_075354

IMG_20220721_075358

IMG_20220721_075405

IMG_20220721_075412

IMG_20220721_075418

IMG_20220721_075423

IMG_20220721_075434

IMG_20220721_075456

IMG_20220721_075502

IMG_20220721_075538

IMG_20220721_075546

 

 

Cahier technique :

- body Lizaig, du livre "Le Body" de Marie Poisson, taille 42

- Jupe Fumeterre de Deer and Doe, taille 40 pour les hanches et 46 pour la taille, mais un 44 voire le 42 pour la taille aurait suffit)

 

Modifications apportées :

- Le cache-coeur a été doublé 

- suppression de la pince poitrine sur le cache-coeur

- Jupe raccourcie de 2 cm

- élastique réglable à la taille pour la jupe

- 10 boutons au lieu des 11

 

Fournitures :

- Jersey de coton unis, Côté Déco by Mangrolia, Tampon, Réunion

- biais élastique préplié, Ar Brinic 

- lainage et coton japonais, Actuel Décor by Affeedjee, StPierre, Réunion