Une Mariée toute neuve [c'était la star du mariage pour lequel j'ai habillé la mère, une partie du père, la soeur (= ma coupine d'amour chérie !), le beau-frère, la nièce et le neveu du marié, oui rien que ça !!!] est venue s'installer, avec son petit mari (ouf ! l'amour est sauf !) sous nos tropiques depuis peu... et en plus, elle a fêté son anniversaire une semaine après son arrivée... donc c'était l'occasion de lui créer une tenue unique, rien que pour elle et surtout en accord avec ses souhaits et ses goûts.

Elle a un peu réfléchi... beaucoup réfléchi... passionnément réfléchi... réfléchi à la folie... et s'est enfin décidée. Elle m'a dit : "je veux un sarouel à rabat qui se noue sur le côté, avec un haut asymétrique, dans le même tissu que celui-ci, mais pas dans les mêmes couleurs. J'aimerai du noir et du bleu, avec un dessin tribal qui partirait du sarouel et qui s'achèverait sur le haut."

Bon, ben va falloir me mettre au boulot ! Je n'ai pas trouvé de noir dans le même tissu mais du gris qui tirait un peu vers l'anthracite ; elle était toujours partante...

 

Alors à mon tour de réfléchir... les matins, les après-midis, les soirs et les nuits... c'est toujours comme ça quand je cogite sur un projet : il est dans ma tête nuit et jour jusqu'au moment où l'IDEE est là... et elle a germé... j'ai fait un croquis de ce que j'imaginais...

Voyez plutôt...

 

L'Idée de départ...

photo (5)

(au passage, il y a des esquisses d'un projet que je vous présenterai bientôt !)

 

Alors j'ai pris mes petits crayons, mon papier, mes gabarits et j'ai patroné mon esquisse pour tenter de réaliser ce modèle.

Les tissus viennent de Ravate Tissus. Il s'agit de deux cotons (style gabardine avec un toucher peau de pêche) gris et bleu... et d'un coton léger rose pour le dernier tissu.

 

LE SAROUEL.

Dans le livre Sarouels de Parfum Du Ciel, elle aimait bien la forme du sarouel Gustave mais ne voulait pas du principe du pantalon thaï. En regardant de plus près, je me suis rendu compte que Gustave et Oscar étaient construits à partir du même patron (si ce n'est pas exact, corrige-moi Valérie !).

Donc je suis partie du patron Oscar auquel j'ai ajouté un rabat qui se nouerait sur le côté gauche. Et j'ai peint à la main un motif à l'inspiration tribale...

Je vous laisse voir les photos ! 

 

Le Sarouel Oscar modifié...

Montage 144-1

 

...ses détails.

Montage 144-2

 

 

 

LE HAUT.

 

Je suis partie d'un gabarit issu d'un vieux Burda et je l'ai entièrement retravaillé :

- j'ai enlevé la manche,

- j'ai mis une bretelle,

- j'ai fait une découpe sous-poitrine dans laquelle j'ai inséré un passepoil,

- j'ai ajouté un pan asymétrique,

- j'ai fait un ourlet asymétrique et j'ai mis un fermeture séparable,

- et j'ai continué mon dessin à la peinture textile.

 

Je vous laisse juges...

 

Le Haut...

Montage 144-3

 

... les premiers détails.

Montage 144-4

 

... et les derniers détails.

Montage 144-5

 

 

L'ENSEMBLE.

Et pour finir, je vous laisse voir une vue d'ensemble. J'étais contente de moi quand j'ai comparé l'ensemble fini sur le mannequin au croquis de départ...

Quand j'ai eu le bonheur d'avoir une photo de l'ensemble porté, je me suis sentie fière de moi...

Et quand je l'ai vu sur Elle, je me suis dit "Waouh ! c'est toi qui a fait ça !"...

Oui, ça peut paraître vaniteux ou égoïste, mais après les heures de travail que cela m'a demandé, je suis encore étonnée d'avoir pu créer et réaliser cet ensemble !

Je vous laisse avec les dernières photos.

 

Une petite vue d'ensemble...

Montage 144-6

 

 

... Et sur THE mannequin !

Montage 144-7

 

 

Et vous, vous en pensez quoi ?

 

Je vous embrasse tou(te)s mes Fidèles ; je suis toujours émerveillée et touchée par tous vos petits mots... vous m'apportez beaucoup d'énergie !

 

A très bientôt !

amour coeur coeur gif 124 gif

 

BIZZZ

 

PS : C môa ki la fée fête son premier anniblog ! C'est par ici ! Soyez nombreux(ses) à y participer, il y a plein d'accessoires pour l'hiver à gagner !!!