Je ne suis pas sûre qu'on pourrait qualifier mon style de "pin-up", loin de là, mais cette cousette me donne un peu l'impression d'en être une à chaque fois que je la porte ! Ca doit être dû au choix du tissu certainement !

 

Je vous raconte sa petite histoire, ça vous dit ? (sinon passez au chapitre suivant !)

J'ai été la propriétaire d'une recouvreuse Janome 1000 CPX pendant environ 18 mois. J'en avais rêvé de cette machine et je l'aivais eue pour mon anniversaire. Mais ma déception fut grande quand à la performance de cette machine. Elle sautait des points, parfois sans prévenir, systématiquement aux épaisseurs... bref, j'ai eu un mal fou à la dompter... J'ai acheté des tonnes d'aiguilles spéciales, des kilomètres de fils de qualité, car il paraît que cela a toute son importance avec ce genre de machine. Mais dans mon cas, rien n'y a fait... j'avais toujours des points sautés lors de mes ouvrages, ce qui me demandait de recommencer 2,3,4,5 fois d'affilée, pour finalement laisser tomber, ce qui rendait le vêtement moins solide.

Alors, après avoir fait le triste bilan que je m'en sortais mieux avec ma surjetteuse et ma MAC, je l'ai revendue... Par contre, je me suis promis que j'allais apprendre à maîtriser ma MAC pour la couture du jersey. J'ai écumé tous les articles sur la blogosphère et j'ai glané des astuces à droite et à gauche. Je me suis sourtout beaucoup exercé et j'ai cousu des mètres et des mètres de jersey. Bonne nouvelle, je me suis bien améliorée !

 

Tout ça pour dire que cette robe a été cousue durant cette période. J'ai jeté mon dévolu sur la robe Jalie 3024, en taille 39 qui correspondait à mes mesures.

J'ai choisi la version cache-coeur devant mais avec dos simplifié et j'ai raccourci la jupe. J'ai aussi ajouté un pli creux sur le devant (pour cacher le petit bidon !). Les bandes d'encolure et d'emmanchure sont rapportées et non pas rabattues.

Les coutures ont été assemblées à la surjetteuse. Les surpiqûres et l'ourlet ont été réalisés au point zig zag de ma MAC. C'était la première fois que je cousais du lycra, et en fait ça se coud assez facilement !

 

Je l'aime vraiment beaucoup cette petite robe. Je trouve qu'elle me fait une ligne d'enfer, et me donne une petite ressemblance avec Betty Boop ! Bref je me sens belle dedans, je la porte très souvent en été. Elle est facile à vivre, et peut être portée dans diverses occasions, en fonction des chaussures et accessoires choisis !

 

Bon ben pour illustrer le titre, j'ai un peu joué à la pin-up !

 

 

 

IMG_2216

IMG_2217

IMG_2225

IMG_2219

IMG_2218

IMG_2226

IMG_2220

IMG_2221

IMG_2222

IMG_2223

IMG_2224

 

 

A bientôt !

Belle semaine !

 

 

Cahier technique :

- Jalie 3024

- robe cache-coeur, avec dos simple, taille 39, selon mes mensurations au moment de cette cousette

 

Modifications apportées :

- décolleté remonté de 2cm

- bande de propreté rapportée et non pas retournée

- ajout d'un pli creux sur le milieu devant

- robe raccourcie

 

Fournitures :

- lycra noir et rouge (de mon stock), marché de Quatre-bornes, Ile Maurice

- chutes de jersey synthétique noir (de mon stock)